Courage, sois faible!

Courage, sois faible!

Qui n’a jamais entendu l’expression «sois fort», après une déception, un échec, une triste nouvelle, une déconvenue et autre baisse de moral?

Combien de patients ai-je entendu me dire que pleurer, être triste est une faiblesse de caractère?

Je vous répondrai toujours la même chose:
vivre ses émotions est un cadeau, et n’est faible que celui qui ne veut pas leur faire face.
Chacun a le droit de perdre pied parfois, d’être submergé par la tristesse, la déprime, comme on l’est par la douleur.
La tristesse n’est elle pas que la douleur de l’âme?
Avoir mal physiquement serait alors une faiblesse aussi?

Vous venez de vivre une perte quelle qu’elle soit?
effondrez-vous, pleurez toutes les larmes de votre corps, autorisez vous à rester au fond du lit et à n’affronter aucun regard, aucune parole.
Les émotions sont faites pour être évacuées, pas gardées en soi, les larmes ne sont que leur moyen de transport. Alors laissez les faire.
Les émotions étouffées finiront toujours par trouver un chemin de sortie, et plus vous attendez, plus elles se déguiseront en douleurs et maladies, comme un ulcère ou encore un cancer.
Voilà la récompense pour avoir soi-disant été fort!
On se construit une carapace de protection contre l’extérieur mais on laisse moisir l’intérieur…

Il est complètement sain d’avoir une réaction à un événement qui vous touche, d’avoir des émotions fortes.
Il est malsain de les empêcher de s’exprimer, tout comme il n’est pas bon de leur laisser prendre le dessus sur votre vie.

Autorisez-vous à vous effondrer, mais décidez aussi de la durée de ce passage à vide. Alors vous vous relèverez, et choisirez votre attitude pour la suite: êtes vous prêt à réaffronter le monde? avez-vous besoin de faire un break de votre quotidien? avez vous besoin d’aide pour remonter la pente?
Les problèmes ont des solutions, plus ou moins longues à mettre en place, plus ou moins faciles à trouver, mais elles existent. Ne laissez pas votre mental vous persuader du contraire.
Vivez vos émotions, faites leur face une bonne fois pour toutes à chaque occasion où elles de présentent afin qu’elles ne reviennent plus, puis relevez vous et décidez votre avenir.

Vous faites face à votre «moi» le plus profond, et vous vous pensez faible?
Balivernes! Vous avez une force inouïe et vous pouvez en être fier(e)!!

Courage, sois faible! 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.